Toujours à la pointe de l'actualité !

Mon expérience au sein d’une association étudiante

babyfoot-bois-association-etudianteLorsque je faisais mes études, je m’étais engagée auprès de l’association étudiante de mon école. Nous nous occupions d’organiser des soirées et de proposer aux étudiants des animations régulières. J’ai fait partie de cette asso pendant trois ans et j’ai vraiment adoré participer à cela.

Trouver un local

Le personnel était vraiment très compréhensif et nous aidait dès que possible. Si nous avions besoin de papier pour imprimer nos flyers ou de matériel informatique, il faisait tout son possible pour nous en trouver.
Au sein de l’école, nous avions pu récupérer un local inoccupé dans lequel nous permettions aux étudiants de venir se reposer ou se divertir lors des pauses. Grâce à un ami de mes parents, nous avons pu acheter un babyfoot en bois à un prix très intéressant. Ainsi, entre deux cours ou sur le temps du midi, on pouvait faire des parties. Cela permettait de se détendre, de s’amuser et de créer des liens. La table était en très bon état, mis à part les poignées du baby-foot que nous avions dû remplacer. Mais bon, vu le prix auquel nous avons pu l’acheter, ce détail était négligeable.

Un lieu d’échange et de détente

Dès les premiers jours d’ouverture, le succès a été au rendez-vous. Par chance, la salle était assez grande pour que tout le monde puisse rentrer. En plus du baby-foot en bois, je me souviens qu’il y avait des poufs pour s’asseoir, des tables, des tabourets, deux distributeurs de boissons et de friandises, mais aussi une table de ping-pong. La salle n’était ouverte qu’à certaines heures de la journée pour éviter les dégradations. En règle générale, il n’y avait pas de problème. Il n’y a qu’une fois où il a fallu racheter une poignée pour le babyfoot, car un joueur avait fait preuve d’une trop grande démonstration de force lors d’une partie. Mais à part cela, aucun incident ne fût à déclarer durant ces trois années.

Laisser une réponse

*