Toujours à la pointe de l'actualité !

Comment faire lorsqu’un bébé souffre d’allergie au lait

Bébé souriant levant les brasEn principe, après avoir bu son biberon, un nourrisson devrait se sentir bien. Cependant, il arrive dans de rares cas qu’un nourrisson se sente mal et qu’apparaissent des rougeurs, des troubles digestifs et/ou respiratoires(rares). Autant de signes qui sont peut-être synonymes d’une allergie aux protéines de lait. Dans ces cas-là, il est fortement recommandé aux parents de prendre rendez-vous avec un médecin (allergologue ou un pédiatre). Ce dernier pourra confirmer si le bébé est allergique à cet aliment et si la réponse est positive, il proposera un traitement diététique.

Les principaux symptômes et les bons réflexes à avoir

Cette allergie étant assez rare, il n’est pas forcément évident de l’identifier rapidement. D’autant que chez les nourrissons, le lait en est l’aliment exclusif. C’est pour cette raison qu’au moindre doute, il est préférable de faire diagnostiquer cette maladie chez un bébé par un médecin. Néanmoins, les professionnels de santé ont listé plusieurs symptômes qui reviennent fréquemment en cas d’allergie. Ils ressemblent à ceux d’autres pathologies puisqu’on retrouve des troubles :

  • cutanés (urticaire, eczéma, œdème par exemple) ;
  • digestifs (vomissements, diarrhées chroniques et constipation notamment) ;
  • respiratoires (toux sifflante, asthme et difficultés à respirer, rares).

Si après chaque biberon, vous constatez l’apparition d’un ou plusieurs de ces symptômes, si votre bout de chou pleure ou se montre irritable, prenez un RDV avec votre pédiatre ou médecin. Ayez le même réflexe s’il refuse souvent de boire son biberon. Celui-ci vous orientera ensuite vers un allergologue qui pourra établir un diagnostic plus complet.

Remplacer cet aliment par un autre produit aux protéines adaptées

Plusieurs solutions existent, la plupart du temps, le traitement est simple : remplacer le lait infantile par un lait spécifique et adapté dont les protéines seront mieux tolérées par bébé. En effet, ce sont elles qui sont à l’origine des allergies chez les nouveau-nés. Si vous avez décidé de le nourrir au sein, vous devrez également surveiller votre alimentation et éviter de consommer des produits laitiers. Dans tous les cas, il faudra aussi faire attention aux ingrédients qui composent les aliments que vous donnez à votre bambin.
Mais rassurez-vous, ce produit naturel pourra être progressivement réintroduit. L’allergologue planifiera des tests (souvent effectués dans un milieu hospitalier pour éviter toute complication) et en fonction des résultats, il vous dira dans quelles quantités vous pourrez donner des laitages à votre enfant. Au fil du temps, il finira par tolérer les protéines.
Alors, si vous craignez que votre petit souffre de cette pathologie, contactez votre médecin et surtout, ne lui donnez pas de boissons végétales à la place. Attendez le diagnostic médical pour prendre des mesures alimentaires.

Laisser une réponse

*